logotype fleur de sushi

Sélectionnez votre point de retrait

Les plats incontournables au Japon

hero

Les sushis et sashimis

Célèbres depuis de nombreuses années partout dans le globe, les sushis sont de petites bouchées gourmandes composées de riz, d’algues séchées (algues nori), de poissons crus et de légumes variés.

Ceux-ci se dégustent en une seule bouchée, aux doigts ou à l’aide de baguettes. Pour sublimer leur goût, vous pouvez les tremper dans la sauce soja. Au Japon, ils se dégustent à toute heure de la journée ou de la nuit. Depuis plusieurs, années, les sushis ne cessent de gagner en popularité auprès des Français qui en consomment de plus en plus. Voici quelques exemples des sushis les plus populaires : sushis maki, temaki ou nigiri

Les sashimis, encore souvent confondus avec les sushis, sont eux, composés d’aliments crus finement tranchés. En général, il s’agit de poissons ou de fruits de mer ou même de la viande. La différence réside donc dans l’absence de riz qui est, en revanche, la base du sushi.

Le ramen

Après la Seconde Guerre mondiale, les nouilles représentent un aliment bien consistant et bon marché.

Elles font partie de l’alimentation de base des Japonais. C’est à cette période que nait le ramen. Moins connu que le sushi, le ramen est cependant très populaire auprès de tous les amateurs de cuisine japonaise. Il s’agit d’un bol de nouilles de blé servie avec de la sauce soja ou une soupe miso et mélangées avec d’autres aliments comme des algues, des morceaux de porc, des œufs… Il s’agit d’un repas très complet et savoureux qui vous rassasiera sans nul doute.

L’Okonomiyaki

L’okonomiyaki est très apprécié pour son originalité. Il s’agit d’un mélange élaboré classiquement de farine, d’igname et d’œuf. Pour autant, d’autres ingrédients peuvent être rajoutés comme du bœuf, des crevettes, des légumes, du calamar.

Le tout est cuit sur une plaque chauffante qui ressemble à un grill. Dans les restaurants traditionnels, le chef réalise la cuisson juste sous vos yeux. Une fois cuit, ce plat ressemble à une galette farcie.

Le shabu shabu

Amateur de fondue? Le shabu shabu est une fondue japonaise cuisinée avec différentes sortes de fruits de mer mais également de viandes, servi avec des légumes ou même des nouilles.

Cette fondue se déguste avec des baguettes, servant à attraper la viande ou le morceau de légumes. On les trempe ensuite dans un bol rempli d’eau bouillante. Une fois cuit, le morceau est trempé dans une sauce au sésame et savouré avec du riz.

Le tempuras

Les tempuras constituent un encas à déguster sans modération. Fruits de mer, légumes, ou parfois volaille et poisson, le tout, assaisonné avec une sauce au gingembre et soja.

Tout comme les sushis, les tempuras se dégustent en une seule bouchée.

La soupe miso

La soupe miso est servie traditionnellement au Japon comme plat d’accompagnement. Elle servirait à se rincer la bouche entre chaque dégustation de plats.

Elle est composée de pousses de soja fermentées et de dashi, un bouillon clair confectionné à partir de plusieurs ingrédients séchés qui ont été infusés dans de l’eau : tofu, algues, oignons, radis, carottes…

Le kare raisu

Le kare raisu n’est ni plus ni moins qu’un riz au curry. Cependant, le goût est bien différent de celui que l’on connait en France.

Ce plat est réalisé avec une grande variété de viandes et de légumes : oignons, carottes, patate douce, poulet, bœuf, canard. Ce plat se mange très épicé !

L’odon

L’odon est une sorte de grosse nouille très populaire au Japon, composée de farine de blé. On les déguste aussi bien froids que chauds avec de la sauce soja, accompagnés de ciboule. Ce plat est très facile à préparer et se mange à toutes les sauces.

Le yakitori

Cette brochette japonaise est confectionnée avec du poulet, mais, aujourd’hui, on en trouve plusieurs déclinaisons : porc, bœuf, poisson… Sur la brochette, on trouve également des légumes cuits, au grill eux aussi, et trempés dans une sauce teriyaki.

Ce plat est très populaire en Europe car le goût est proche des brochettes occidentales.

L’onigri

L’onigri est un encas très populaire au Japon. Il se déguste sans faim, à n’importe quelle heure. Il s’agit de petites boules de riz, remplies de poulets, légumes, ou encore, poisson, porc, et parfois recouvert d’algues nori ou d’œuf.

La korokke

Korokke vient du néerlandais kroket reprenant le français « croquette « . Comme son nom l’indique, il s’agit d’une croquette de pomme de terre, cuisinée avec de la purée de pommes de terre, mélangée avec de la viande de bœuf hachée et de l’oignon cuit.

Lorsque tout les ingrédients sont mélangés, on forme des boulettes grosses qui sont ensuite trempées dans un mélange de farine et de jaune d’œuf, puis dans la panure.

Les croquettes sont ensuite plongées dans de l’huile bouillante. Ce plat est très apprécié des Japonais et se consomme avec d’autres garnitures : potiron, crème de crevette ou crabe.

Le mochi

Pour terminer sur une note sucrée, les mochis sont incontournables au Japon, lors des fêtes traditionnelles. Ce sont de petites boules de farine de riz assez gluantes, parfumées de différents ingrédients.

Maintenant que vous savez tout, les plats japonais n’auront plus de secrets pour vous. Vous pouvez également partir visiter le Japon en toute quiétude, vous saurez ce qui se trouve dans votre assiette. A vos baguettes !


recette de sushi végétarien maki à l'avocat

Recette de maki sushi végétarien – Idées d’ingrédients

Spécialités japonaises pouvant s’adapter à tous les goûts, les sushis et makis sont particulièrement délicieux et nutritifs. Si vous souhaitez cuisiner une recette de sushi végétarien ou veggie sushi pour changer, pourquoi ne pas préparer du maki à l’avocat ? Voici notre recette et nos conseils pour réussir votre plat.

préparation de riz à sushis

Quel riz pour les sushis ?

Malgré le fait que le sushi ne requiert que deux ou trois ingrédients, préparer un sushi est bien plus difficile qu’il n’y paraît. En effet, cuisiner le riz à sushi requiert un certain savoir-faire. Mais alors, quel riz pour préparer des sushis ? Et quelles sont les principales étapes de la préparation d’un sushi ? On fait le point.