logotype fleur de sushi

Sélectionnez votre point de retrait

Quelles sauces pour sushi ?

hero

Plat extrêmement populaire, le sushi met le Japon à l’honneur aux quatre coins du globe. Les sushis sont des morceaux de riz vinaigré sur lesquels du poisson cru est le plus souvent déposé. Avec des variantes au bœuf, au porc, aux fruits de mer, aux légumes ou même sucrés, les sushis peuvent être dégustés avec divers types de condiments. Mais certaines sauces sont une obligation si l’on veut les savourer, comme au Japon !

L’art et la manière de déguster les sushis

C’est le plat que l’on adore partager. Les recettes de sushis sont tellement nombreuses qu’elles peuvent satisfaire tous les goûts.

Et le plus amusant, c’est que chacun les apprécie à sa manière. Certains sont partisans de les saisir à la main.

D’autres choisissent la tradition en maniant les baguettes.

Quant aux néophytes (ou aux moins habiles), c’est une fourchette qui leur sert d’ustensile.

Et ensuite, libre à chaque gourmet de tremper ses boulettes de riz : tantôt dans du wasabi, tantôt dans de la sauce soja sucrée ou salée, tout en picorant des petits morceaux de gingembre vinaigré.

Dans les restaurants japonais traditionnels, le wasabi est déjà incorporé au sushi. En Europe, l’habitude est plutôt de poser sur son sushi, une portion de wasabi plus ou moins grosse et donc, plus ou moins piquante.

Sans oublier de consommer un petit bout de gingembre entre chaque sushi pour préparer le palais à recevoir une autre saveur.

Un choix varié de sauces

Au Pays du Soleil levant, le wasabi est très apprécié, perçu comme une réelle expérience gastronomique.

Un bon wasabi met en relief le goût du poisson cru sans piquer le nez. L’habitude culinaire nippone consiste à mélanger le wasabi avec une autre sauce pour obtenir des saveurs originales.

Quant aux sauces pour sushi, elles se déclinent sous plusieurs formes permettant de sublimer le repas. Citons la sauce spicy mayo qui est une sorte de mayonnaise épicée.

La sauce yoshu, déclinaison salée de la sauce soja salée. Ou encore la sauce soja tamari sans gluten plutôt utilisée pour les sashimis.

À noter que la sauce soja sucrée utilisée en Europe pour y tremper les sushis, sert seulement d’accompagnement pour des plats en sauce au Japon.

Préparer sa sauce pour sushi

Si vous vous sentez l’âme d’un sushiman, nom donné au chef sushi, suivez le guide.

Traditionnellement, le wasabi est utilisé pendant la préparation, car il permet de souder le poisson au riz vinaigré. Inutile donc d’en rajouter après.

Pour confectionner les sauces, c’est au goût de chaque gourmet. Vous avez le choix entre :

  • une sauce à l’anguille d’Otafuku idéale pour faire ressortir le goût du poisson
  • une sauce teriyaki plus douce et sirupeuse
  • une sauce aigre-douce au miso
  • une sauce ponzu parfumée au citron
  • une sauce nikkei piquante
  • une sauce tsume pour les fruits de mer, etc.

Les déclinaisons sont nombreuses. Toutes ces recettes permettent de sortir de la traditionnelle sauce soja même si celle-ci reste la plus utilisée et la plus appréciée.

Savourer des sushis est un art en soi ! Associez ce mets délicat avec le type de sauce qui flatte votre palais. N’hésitez pas à tester différentes combinaisons pour varier les plaisirs. Si ce plat convivial est autant apprécié, c’est probablement parce qu’il s’adapte à tout type de dégustation.