logotype fleur de sushi

Sélectionnez votre point de retrait

Combien de temps les sushis peuvent-ils encore être consommables ?

hero

Les sushis sont des mets préparés à base de riz vinaigré. Considéré comme étant l’un des plats préférés des japonais, les sushis sont fabriqués avec du riz blanc ou du riz brun, et sont accompagnés par des légumes, du poisson et des fruits de mer. Lorsque l’on consomme des sushis, on peut se questionner sur la durée de conservation de ces derniers. Sachez que comme le sushi est un produit frais, il peut se conserver jusqu’à 4 jours maximum. 

La durée de conservation des sushis 

Comme nous le disions précédemment, les sushis sont préparés avec des ingrédients frais tels que des légumes et des produits de la mer. Au vu de la fraîcheur de ces ingrédients, la durée de conservation est donc très limitée. Les sushis peuvent être conservés entre 2 et 4 jours s’ils contiennent peu de protéines.

Quels sont les différents types de sushis ?

Le sushi est un plat qui dispose de multiples possibilités grâce aux saveurs uniques des produits frais. Ces pièces sont généralement très colorées et servis avec du gingembre mariné, du wasabi et de la sauce soja. Voici certains des aliments les plus utilisés dans la création de sushis :

  • Le riz à sushi : c’est un riz gluant et vinaigré, à grain court ou moyen
  • Le poisson : vous pouvez retrouver du saumon, de la limande à queue jaune, du thon ou encore du maquereau. Certains autres fruits de mer sont utilisés comme les crevettes, les calamars, les imitations de crabe ou encore le homard
  • autres ingrédients frais : afin de composer les sushis, des légumes tels que l’avocat, le concombre, le radis ou encore la mangue sont appréciés
  • les algues séchées : l’algue présente autour du sushi va permettre d’aider à maintenir le sushi

Les sushis peuvent parfois être accompagnés de mayonnaise, de vinaigrette asiatique, de sauce soja sucré et salé ou encore de garnitures tels que les graines de sésames ou les œufs de poissons.

La fraîcheur des ingrédients, un critère important 

La fraîcheur des ingrédients va donc jouer un grand rôle dans la conservation des sushis. Concernant les fruits de mer, le processus de conservation débute dès que le poisson ou le crustacé est pêché. Dans un premier temps, lorsqu’il sera transformé et coupé, il perdra l’essentiel de sa protection contre les facteurs environnementaux. De nombreuses portions de poisson peuvent être gelées afin de les empêcher d’expirer plus tôt. Cependant, cela ne préserve pas nécessairement le goût du poisson frais. Dès que la pièce est décongelée, il ne vous reste qu’un jour ou deux pour l’utiliser. 

Comment conserver des sushis ?

Que vous achetiez ou que vous prépariez vos sushis, il est nécessaire de prêter attention à la chaîne du froid. Tout ingrédient peut être susceptible de se détériorer rapidement et doit être conservé au réfrigérateur le plus longtemps possible. Nous vous conseillons d’envelopper tous vos sushis dans une pellicule plastique avant de les placer dans un récipient hermétique. Par ailleurs, si vos sushis ont un goût particulier lorsque vous les mangez, mieux vaut ne pas prendre de risque.

Comment savoir si les sushis ont mal tourné ?

Par la vue 

Dans un premier temps, nous vous recommandons d’être vigilant à chaque ingrédient présent dans le sushi. Tous les fruits et légumes doivent avoir l’air frais et croustillant. En revanche, l’avocat peut sembler décoloré, mais s’il reste intact et non visqueux, il a n’y a pas de risque. Quant au riz, il ne doit ni s’effondrer ni être décoloré. Plus important encore, le poisson doit toujours avoir l’air frais. Dans le cas où la chair se brise, cela signifie que la structure interne n’est plus assez fraîche pour être consommée en toute sérénité. Autrement, si vous constatez une forme visqueuse sur la chair du poisson, la date limite de consommation est dépassée. Il en va de même concernant la couleur. Lorsqu’elle devient pâle et terne, le sushi n’est plus consommable. 

Par l’odorat 

Grâce à votre odorat, il peut être plus simple de distinguer les produits frais des produits qui ne sont plus frais. Si jamais vous sentez des odeurs acides provenant de vos sushis, cela indique qu’un des produits n’est plus frais. Ces odeurs peuvent alerter sur la composition et la limite de consommation de vos sushis. Il est possible que vous ne soyez pas certains de l’état de vos sushis. Mais lorsque l’on hésite, il est préférable de ne pas les déguster. Pour éviter que tout cela se produise, nous vous conseillons de respecter le délai de conservation. Le sushi n’est plus consommable 4 jours après l’achat ou la préparation.